Bâtiments

Print Friendly, PDF & Email

Bâtiments

PATRIMOINE CULTUREL

Préambule

Différents bâtiments et autres éléments culturels (ex : anciens puits) dignes d’intérêts sont disséminés ça et là dans le Vallon de Crouja. Toutefois, le projet se concentre sur la zone des mayens des Voualans pour les raisons citées au chapitre 8.3. Les chapitres ci-dessus ne traitent donc que des éléments patrimoniaux de ce secteur du Vallon de Crouja.
Le projet concerne ainsi la réhabilitation de 10 bâtisses sises dans la clairière des Voualans dans le respect de l’architecture, de la typologie, de la géométrie et des matériaux d’origine.

Projet

Le projet prévoit la transformation aux Voualans Dessus de 10 bâtisses pour en faire un gîte agritouristique comprenant :
• Une buvette avec cuisine et salle à manger ;
• Un logement indépendant pour l’exploitant agricole ;
• Des chambres et des dortoirs répartis dans 6 bâtiments pouvant accueillir 30 à 40 personnes ;
• Des sanitaires pour les hôtes.

Justifications

Les justifications d’un gîte agritouristique aux Voualans peuvent se résumer comme suit :
• L’exploitation agricole d’estivage dans le Vallon de Crouja ne garantira pas un revenu suffisant pour l’exploitant. Ce dernier bénéficiera ainsi avec le projet de gîte agritouristique d’un revenu accessoire.
• Le site des Voualans est le carrefour du réseau pédestre de Crouja actuel et projeté (cf. chapitre 7). Il est situé à environ 1 heure de la station de Vercorin. Il offrira une possibilité de restauration et d’hébergement très intéressante pour les randonneurs dès que le réseau pédestre sera amélioré et complété.
• Le site des Voualans est accessible par un chemin carrossable.
• Les 10 bâtisses concernées sont dignes de protection. Le potentiel de développement du projet est prometteur car il reste d’autres bâtiments à rénover.
• Les terrains sont la propriété d’un seul détenteur, à savoir l’association « Les Voualans 2020 ».
• Le projet respecte les buts fixés par l’association. Les membres de l’association Voualans 2020 désirent poursuivre les travaux sous la forme de corvées gratuites.
• Le projet va dans le sens d’un développement doux et durable du tourisme d’été de la région. Il faisait par ailleurs l’objet du Plan de Développement Régional de la commune de Chalais (PDR Chalais). Il s’inscrit de plus dans les objectifs fixés par la commune de Chalais pour dynamiser le tourisme estival. Des synergies pourront être développées avec l’office du tourisme de Vercorin, la société du télécabine de Vercorin, l’association du bisse des Sarrasins, le pont suspendu de Niouc et même la ferme agritouristique des Crétillons une fois que le chemin dans les gorges de la Navisence aura été construit.
• Le projet complète les infrastructures existantes ou projetées dans le Val d’Anniviers (Parc Animalier de St-Jean, Gîte de St-Jean, ferme agritouristique des Herdés à Grimentz, Hameau du Chiesso à Zinal, Cabane Illhorn à Chandolin, buvette de l’alpage de Ponchet à Chandolin, etc.).

Etat actuel

La zone des mayens des Voualans comprend 19 bâtisses dont 10 méritent une réhabilitation à court terme. Elles sont dignes de protection sur la base des critères d’identification comme éléments typiques et caractéristiques du paysage, propres à renseigner sur l’évolution de la civilisation. Elles sont toutes accessibles par le chemin carrossable actuel.
Les 10 bâtisses et leur affectation projetée sont les suivantes (cf. pièce n° 7) :

L’accès au site n’est pas aisé. De même, l’alimentation en eau (potable ou d’irrigation) fait également défaut. Un tube provisoire non-enterré provenant du bas de Vercorin a été posé par les membres pour permettre la réalisation des travaux, mais en phase d’exploitation, l’infrastructure actuelle est insuffisante pour garantir un approvisionnement suffisant à long terme. Les mesures d’améliorations agricoles prévues permettront de régler cette problématique.

Travaux réalisés jusqu’ici

Des travaux préparatoires ont déjà été entrepris sur quelques bâtiments pour en préserver l’état et la stabilité. Il reste donc à terminer les rénovations afin que leur utilisation puisse correspondre à leur affectation (cf. ci-dessus).
Dans la maisonnette d’accueil, les fenêtres, les portes, les balcons et les échelles ont été refaits.
Le local servant de dépôt pour les outils est opérationnel.
Le dortoir du milieu a été rénové et il est aujourd’hui fonctionnel. Il reste cependant la toiture en tôle à reconstruire en anseilles.
Pour les autres bâtiments, soit les dortoirs d’en haut et d’en bas, les jumelles, le raccard des membres, le mayen du milieu et la cabane du puits, ils ont simplement été protégés des intempéries, mais tout reste à faire pour leur réhabilitation.
Les aménagements extérieurs immédiats ont été débroussaillés et entretenus lors des corvées de l’association. Les replats en terrasses sont terminés et des bassins, tables en bois et foyers ont été reconstruits.

Buts et objectifs

Ce projet non lucratif vise plusieurs objectifs :

Culturel

Les bâtisses des Voualans constituaient l’élément essentiel de ce lieu-dit jusqu’au milieu du XXème siècle. Le projet participera à la conservation et à l’enrichissement du patrimoine bâti historique, culturel et unique de ce hameau et de la région. Il permettra de terminer les premiers travaux entrepris par l’association et ainsi redonner une vie aux bâtisses des Voualans-Dessus dans le sens d’un tourisme doux.

Paysager

La réhabilitation des bâtisses permettra de mettre en valeur un élément paysager typique des zones des mayens du Vallon de Crouja, vestige d’un passé récent. L’architecture particulière ,constituée de bâtiments de pierres et/ou de bois, parfaitement intégrée aux surfaces agricoles sera conservée.

Social

Le projet permettra de créer 2 à 3 places de travail durant la période estivale. Il facilitera la rencontre des gens du pays et des randonneurs de tous les âges, de toutes les classes sociales et de toutes les nationalités. Il offrira la possibilité d’organiser des séminaires tout en logeant sur place. La buvette sera tenue par l’exploitant agricole du lieu.

Agritouristique

L’aménagement du gîte et de ses logements permettra de créer un espace de restauration, de calme, de ressourcement, de repos et de bien-être au milieu du sauvage Vallon de Crouja. Les produits locaux et l’artisanat y seront mis en valeur par la vente directe et la dégustation de mets du pays. Cela assurera la viabilité du projet agricole et augmentera les revenus accessoires de l’exploitant.
Les accompagnateurs de moyenne montagne profiteront de cet outil pour sensibiliser les promeneurs à la richesse floristique (ex : Sabot de Vénus) et faunistique (corridor à gibier Vallon de Réchy – Anniviers).
Pour conclure, la réalisation du projet constituera une motivation supplémentaire pour les membres de l’association à poursuivre la préservation du paysage et du patrimoine du site.

Architecture

Le projet technique prévoit de maintenir la dimension des bâtiments actuels ainsi que la structure porteuse de pierres ou de madriers.
Les ouvertures actuelles en façade (portes et fenêtres) seront maintenues en l’état. Quelques fenêtres devront être créées dans les dortoirs pour y fournir un peu de lumière naturelle.
Les toits en tôles seront reconstruits en anseilles du pays.
Les murs de fondation en pierres seront restaurés et jointoyés à la chaux selon les mêmes techniques utilisées à l’époque. L’aspect extérieur des bâtisses sera donc globalement conservé dans son état actuel.

Matériaux

Les bâtisses seront rénovées avec des matériaux écologiques et le bois local sera utilisé au maximum.

Approvisionnement en énergie

Les locaux seront chauffés au bois à l’aide de poêles individuels. Un raccordement des bâtiments à la ligne électrique reliant Vercorin à la STEP d’Anniviers est à l’étude pour en assurer les commodités d’exploitation.

Période d’exploitation

Les bâtisses seront exploitées du printemps à l’automne, soit du mois d’avril au mois d’octobre.

Descriptions 

Aménagements extérieurs

Le projet ne prévoit aucune modification du sol.
Une grande partie des aménagements extérieurs inhérents à l’exploitation et à l’accueil sur le lieu, tels que tables, bassins, foyers, etc. sont présents. Le périmètre concerné a été débroussaillé et entretenu régulièrement. Les surfaces herbeuses seront à l’avenir pâturées. Les terrasses et murs en pierres sèches ont aussi été réfectionnés. Il reste à poser les conduites souterraines (équipements des bâtisses).

Devis estimatif
Frs 70’000.- TTC

Devis des travaux

Le devis détaillé du projet figure en annexe du présent rapport. Le montant des travaux TTC prévus dans ce volet est le suivant :

Le montant total des travaux pour le volet n° 3 s’élève donc approximativement à Frs 1’450’000.-.