Introduction du projet

Print Friendly, PDF & Email

 Introduction au projet

L’Association « Les Voualans 2020 » (ci-après l’association) a été créée en 2008. Elle a alors acquis sur la commune de Chalais, dans le vallon de Crouja, un domaine de 120 hectares aux Voualans. Il  s’agit d’une zone de mayens à 1146 msm, sis à l’entrée du Val d’Anniviers, sur le versant Ouest de la vallée (cf. pièce n° 2)
L’association, sans but lucratif, a pour but de réhabiliter le site en un projet agritouristique. Ce dernier nécessite préalablement un concept général à l’échelle du Vallon de Crouja définissant l’ensemble des aménagements nécessaires pour un développement mixte agricole et touristique, tant du point de vue du patrimoine matériel que des infrastructures. Celui-ci fait l’objet du présent document sur mandat de l’association.
Le concept comprend 3 volets :
• La remise en état des terres agricoles et le maintien des richesses naturelles et paysagères : Ce volet porte sur le réaménagement des surfaces agricoles reboisées et/ou embroussaillées depuis l’abandon du Vallon de Crouja vers 1946, ainsi que sur les infrastructures agricoles nécessaires à une exploitation rationnelle du site. Il souligne l’impact positif de ces travaux sur le paysage.
• La mobilité douce: Ce volet concerne l’amélioration des itinéraires de mobilité de loisirs dans le Vallon de Crouja.
• Le patrimoine culturel : Ce volet touche la réfection des principales bâtisses aux Voualans, y c. leurs équipements
La question de l’exploitation forestière n’a pas été développée ici car, d’une part, une première étude réalisée en 2011 souligne qu’une exploitation bénéficiaire des bois aux Voualans en l’état actuel du marché est peu probable et, d’autre part, d’importants travaux d’entretien sont déjà prévus en 2013 par le service forestier dans une partie du périmètre d’étude.

Remarques préliminaires

Le présent concept n’a fait l’objet d’aucune étude de détail. Ainsi, les mesures développées dans le présent document puis validées par toutes les instances concernées (Association, privés, commune et canton) devront faire l’objet de projets distincts confirmant la faisabilité des propositions émises, définissant le dimensionnement des infrastructures projetées et précisant les coûts de réalisation.